L’exploitant d’un lieu de baignade a la responsabilité de mettre en place les mesures nécessaires pour faire l’entretien régulier, préventif et correctif de l’ensemble des composantes de l’installation aquatique, incluant tous les équipements de traitement de l’air, de la distribution électrique, du chauffage, des éléments architecturaux et autres. L’entretien peut être effectué par l’exploitant du lieu ou par des sous-traitants.

Le responsable doit s’assurer que chaque type d’entretien est effectué par des spécialistes détenant les attestations nécessaires à l’exécution des tâches prescrites.

Il doit également s’assurer que le travail d’inspection et d’entretien est effectué selon les directives des fabricants et les plus hauts standards de sécurité. Advenant des modifications aux lois et règlements qui entraîneraient des changements majeurs aux équipements, il doit mettre en œuvre des solutions de rechange.

Afin d’assurer une gestion optimale, l’exploitant d’un lieu de baignade doit élaborer un programme de maintenance adapté aux particularités de l’installation aquatique.

Parmi les facteurs à considérer, notons la conception, la programmation des activités, l’année de construction et le mode de gestion. Le responsable tiendra compte des différentes tâches à accomplir au cours de l’année (ou de la saison) ainsi que des ressources humaines, matérielles et financières requises. Le plan de gestion se subdivise en une série de procédures de travail (systématique ou automatique) qui peuvent être regroupées dans un manuel.

Un programme de maintenance consiste à :

  • organiser de façon méthodique la planification, la programmation, la documentation et la production de rapports sur les activités d’entretien préventif (EP);
  • fournir une méthode d’archivage des activités d’entretien non planifiées ou des activités d’entretien correctif (EC).

Le programme de maintenance identifie et décrit les tâches d’entretien, établit les calendriers d’entretien, détermine les besoins en ressources (temps/ressources humaines, articles consommables, outils et équipements, y compris l’équipement de santé et sécurité et le matériel de location) ainsi que les budgets qui s’y rattachent.

Le principal objectif du programme de maintenance est d’éviter l’entretien correctif (EC) non planifié par suite d’un bris, d’une panne, d’un incident ou un accident. La fiabilité et la sûreté de fonctionnement des composantes d’une installation aquatique ne peuvent être garanties que si l’on met en œuvre un programme de maintenance bien planifié et structuré. La compilation de données peut être effectuée sous forme manuscrite ou numérique, à l’aide des technologies de l’information, en tenant compte des catégories de maintenance suivantes :

Les exigences dans chacune des catégories doivent être déterminées et incorporées dans le programme de maintenance afin de pouvoir planifier et programmer les travaux d’entretien internes et ceux confiés en sous-traitance en harmonie avec les opérations courantes.

Par sa structure et son organisation, le programme de maintenance permet d’améliorer la durabilité et la fiabilité des installations. Par l’exécution de tâches périodiques sur une base permanente, ce programme permet de protéger les actifs à long terme et de préserver le confort du personnel et des usagers. De plus, il contribue positivement aux enjeux suivants :

  • respect des obligations légales;
  • sécurité des occupants et des visiteurs;
  • réduction des blessures et de l’absentéisme du personnel;
  • suivi de la conformité aux normes du bâtiment et mise aux normes;
  • réduction de l’usure prématurée des équipements;
  • augmentation ou maintien de la qualité des services offerts (diminution des pannes);
  • optimisation des ressources consacrées aux tâches et au programme de maintenance (diminution des bris imprévus);
  • prise de décisions éclairées en matière budgétaire et stratégique;
  • prise de bonnes décisions.

Le programme de maintenance permet ainsi à l’exploitant d’un lieu de baignade de travailler en mode « actif » plutôt qu’en mode « réactif ». Il lui donne la possibilité de bien contrôler les différents enjeux mentionnés ci-dessus.

Un programme de maintenance inclut, au minimum, les quatre éléments de base suivants :

Fiches d’inventaire des biens et fiches d’équipement

Pour chaque composante du système qui doit faire l’objet d’un entretien : liste des tâches d’entretien à effectuer, fréquence des tâches et liste des pièces de rechange

Fiches d’inventaire des biens et fiches d’équipement

Pour chaque composante du système qui doit faire l’objet d’un entretien : liste des tâches d’entretien à effectuer, fréquence des tâches et liste des pièces de rechange

Fiches d’inventaire des biens et fiches d’équipement

Pour chaque composante du système qui doit faire l’objet d’un entretien : liste des tâches d’entretien à effectuer, fréquence des tâches et liste des pièces de rechange

Le programme de maintenance peut également comporter un système d’inventaire des pièces de rechange et des articles consommables, qui sont habituellement conservés dans une aire d’entreposage séparée réservée à cette fin.

Voici un exemple de programme de maintenance. La liste des travaux y figurant n’est pas exhaustive et certaines tâches additionnelles de même nature peuvent s’ajouter au besoin. Le calendrier suggéré est présenté à titre indicatif seulement.

Réacteur UV (pour ceux qui en possèdent)

Lors d’une intervention sur les réacteurs UV, veillez à respecter les consignes de sécurité du fabricant et les procédures sécuritaires de travail avec les équipements de protection collectifs et individuels appropriés. Le personnel doit être qualifié.

Considérant la fragilité, le niveau de danger et le coût élevé des tubes, nous recommandons de prévoir un contrat de service avec le fournisseur de cet équipement pour le remplacement des tubes UV, de même que pour leur étalonnage.